Domaine des Maravilhas

Le domaine des Maravilhas est situé à Saint-Laurent des Arbres, entre Nîmes et Avignon, dans la vallée du Rhône méridionale. Installés depuis 2014, Morgane et Jean-Frédéric Bistagne travaillent en agriculture biologique et en biodynamie et produisent une gamme de vins qui reflète la variété des terroirs de cette région, tout en y insufflant une fraîcheur et une finesse qui leur confèrent une personnalité unique !

Depuis 2014

L’équipe du domaine

Elle Bretonne et lui Marseillais, Morgane et Jean-Frédéric Bistagne travaillaient en Suisse et absolument pas dans le monde du vin lorsque l’envie s’est fait sentir de changer de vie. En dégustateurs éclairés et avec le soutien de leurs familles et ami(e)s, ils se sont mis en quête du domaine qui les fera vibrer. C’est en 2014 qu’ils tombent sous le charme de celui qui devient alors le domaine des Maravilhas, Merveilles en occitan.

Aujourd’hui l’équipe s’est étoffée et Jean-Frédéric qui s’est formé auprès de vignerons de la région rencontrés depuis 2010, peut également compter sur Michel Sinard, Lila Schneider, sans oublier Zico, le gardien du domaine.

La vallée du Rhône méridionale, riche de sa diversité

Le domaine des Maravilhas s’étend sur 24 hectares dont 18 de vignes, le reste se partageant entre garrigue et cordons boisés. On retrouve des parcelles dans le Gard et le Vaucluse, sur les communes de Saint-Laurent des Arbres, Saint-Victor la Coste, Orange et Châteauneuf-du-Pape, une véritable diversité de terroirs et d’appellations.

Côtes du Rhône

L’assemblage y est roi et le grenache son plus fidèle sujet ! A l’emplacement des vignes du domaine des Maravilhas, les sols sont constitués de galets de silex roulés et d’argile rouge sur un lit sablonneux. Les raisins y donnent des vins généreux et épicés, aux accents de garrigue.

Laudun

L’appellation Côtes du Rhône Villages a permis au fil des années à certaines communes d’accéder à des exigences géographiques et qualitatives encore plus précises. Dans le Gard, Laudun est également connue pour avoir été le siège du Camp de César, d’où les Romains surveillaient le Rhône. L’appellation date de 1967, tout comme le domaine qui a précédé les Maravilhas, qui y produit un vin blanc très équilibré, frais et friand, ainsi que des vins rouges ronds et fruités.

Lirac

Lirac est l’un des Crus les plus au sud de la Vallée du Rhône, s’étendant sur quatre communes. Les assemblages de cépages nous offrent des vins puissants, structurés et élégants, des rouges expressifs, profonds où le fruit bien présent préserve la fraîcheur. Leur belle acidité est une caractéristique favorable à leur vieillissement.

En blanc, le vin tire sa substantifique moelle de son terroir, solaire et minéral avec des notes salines et de jolis amers.

Châteauneuf-du-Pape

L’appellation la plus ancienne et l’une des plus connues en France. Le domaine des Maravilhas a la chance d’y conduire trois parcelles, une sur Orange et deux sur Châteauneuf même. Le Rhône a charrié jusqu’à des blocs de pierre des flancs alpins et ainsi des couches de sédiments multiples sur son chemin : calcaires, sable, argile rouge qui permet aux vignes de s’enraciner plus profondément, et bien entendu, depuis le coeur du massif de la Vanoise, via l’Isère, des galets roulés, véritables emblèmes de ce terroir. Aujourd’hui les assemblages sont dominés par les grenaches et donnent naissance à des vins puissants, intenses et charnus aussi longs en bouche que l’est leur potentiel de garde.

Au domaine, nous avons souhaité assembler nos deux premières vignes de syrah depuis le millésime 2018 afin d’apporter à notre cuvée Espirito une grande complexité aromatique doublée d’une exceptionnelle finesse. 2019, en cours d’élevage, est marqué par la naissance d’une deuxième cuvée issue des trois parcelles, Santo. Assemblage de grenache et syrah, alliant puissance et finesse.

Pratiques et philosophie

Le domaine des Maravilhas est également le fruit du travail réalisé depuis 1967 par le prédécesseur de Morgane et Jean-Frédéric, un vignoble créé de toutes pièces et qui a de tous temps été conduit dans le respect de la terre, des vignes et de la biodiversité. C’est aussi cela qui a amené les Bistagne à s’installer précisément sur ces terres certifiées agriculture biologique en 1992 et biodynamie en 2004 (Biodyvin).

Pour eux, la biodynamie constitue un outil d’accompagnement essentiel.

Elle permet d’apporter à la vigne l’équilibre entre la terre, le végétal et son environnement, de préserver les organismes vivants qui lui sont bénéfiques. Les traitements biologiques par les plantes et les minéraux contribuent aux défenses naturelles et aux racines profondes et saines pour puiser l’énergie nécessaire à un développement harmonieux. Au moment des vendanges manuelles les raisins sont plus sains et c’est ainsi que se prolongent les bienfaits de ce travail à la cave, et par la suite au moment des fermentations en levures indigènes (présentes naturellement dans l’environnement ou sur les raisins) et des élevages en cuve béton et/ou en fûts de chêne. De la même manière, une matière première de plus grande qualité restreint ostensiblement l’emploi du souffre et du cuivre, le vin présentant une meilleure résistance naturelle aux agressions extérieures.

Chaque jour, l’équipe du domaine des Maravilhas s’emploie à préserver et favoriser ces liens vivants qui de prés ou d’un peu plus loin (comme l’installation de nichoirs à chauve-souris et à mésanges dans les cordons forestiers) permettra à ses vins d’exprimer pleinement leurs terroirs et leurs identités.